Zenodo : kézako ?

Zenodo : kézako ?

Illustration M. Le GALL, 49ème congrès de l’ABDU-BORDEAUX (Gironde) Cette semaine, le 49econgrès de l’ABDU a eu lieu à Bordeaux.

Deux journées bien chargées sur le thème de l’intelligence artificielle et l’environnement métier bibliothèques le premier jour; la réaffirmation de l’importance de la science ouverte avec une allocation soit de la Ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal soit de son représentant, le deuxième jour.

Si l’on en juge par les réactions passionnées sur Twitter la première journée sur l’intelligence artificielle fit un tabac *

Mais nous parlerons surtout de la seconde journée qui mit en avant la science ouverte. Entre Daniel Bourrion qui se demandait si quelqu’un allait aborder le sujet de la signature de la LN Elsevier sur la science ouverte et le rappel d’Odile Contat sur la place centrale de la documentation et du métier de bibliothécaire au coeur de la Recherche universitaire, la petite voix de Magalie Le Gall se fit entendre à mes oreilles.

Elle avait réalisé, comme à son habitude, un scketchnote relatant le travail de la commission pédagogie et documentation de l’ABDU.

Intitulé rapport moral 18-19, il reprenait le plaidoyer des BU pour une « info fiable et de qualité ». en relatant la démarche de travail de la commission ABDU compétences informationnelles, du réseau de formateurs, des différents groupes de travail pour garantir le slogan « Les BU pour une info fiable et de qualité« .

A droite, en bas de l’affiche elle avait dessiné sa super tortue déguisée en Zorro qui figurait ZENODO. ORG.

Mais kézako Zenodo.org ? Un super héros qui enchante son monde ? Une tortue, déguisée qui combat pour le Bien de l’Humanité ? Une bibliothécaire qui a trop bu ?

En me rappelant mon premier article sur les jeux sérieux en bibliothèque, je me suis rappelée avoir déjà croisé la chose …

Zenodo, c’est une plateforme d’échange en Open Access. Et nous voilà revenues sur le sujet.

Il a été crée par OpenAire et le CERN, excusez du peu, pour fournir aux chercheurs un lieu où déposer et échanger leurs données. Il est en libre accès et l’on peut se servir. Déposer un travail que l’on veut partager, récupérer un travail intéressant et l’exploiter à son tour si les droits rattachés y autorisent

L’outil est hébergé sur Git Hub, une plateforme de gestion de logiciels libres où les pro du web et les autres peuvent déposer leur code et se les partager, parfois entre communautés.

On est loin des bibliothèques me direz vous. Ben non, nous sommes chez les développeurs web qui utilisent le réseau depuis fort longtemps pour collaborer.

Tout comme les chercheurs… Logique d’échange en free. Le chercheur renseigne son ORCID, mot de passe et rentre sur la plateforme pour déposer ou récupérer des données

Les droits d’accès document sont spécifiés à gauche, les formats acceptés, les mots clés de recherche et le type de document ( présentations, images etc…)

tapez « To be in the norms un jeu pour présenter l’open access aux chercheurs.

Vous pouvez le charger gratuitement et vous lancez vous aussi dans l’expérience du formateur sur support ludique


Mise à jour le 16/12/2019

Auteur texte et mise en ligne: Eliane Caillou

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

extra smooth footnotes