Les Serious Game et l’Open Access

Les Serious Game et l’Open Access

Dans le cadre d’une veille documentaire sur l’Open Access, j’ai trouvé une perle que je me propose de vous faire partager.

Les Serious Game ou « jeux sérieux » sont aujourd’hui mis en avant en pédagogie.. Ludiques, ils permettent d’intégrer facilement des notions clés.

Le public universitaire, que ce soit les étudiants ou les enseignants, sont des cibles privilégiées de cette pratique.

Avec l’Open Access et le programme Horizon 2020, les chercheurs financés sur fonds publics vont devoir publier les résultats de leurs travaux sur archive ouverte pour permettre à tous un accès libre des résultats scientifiques et favoriser les échanges entre chercheurs. A partir du 1er janvier 2020, leurs pratiques devront être en accord avec le Plan S, texte fond du programme Horizon 2020.

HAL (Hyper Article en ligne), est l’ archive ouverte nationale française. Elle fait l’objet d’une attention accrue chez les intervenants de l’IST, qu’ils soient institutionnels, enseignants, juristes, bibliothécaires car elle est l’outil privilégié pour déposer son travail scientifique en archive ouverte.

Des formations se mettent en place et se multiplient pour aider le public universitaire chercheur à comprendre les enjeux de ce mouvement et à déposer sur HAL.

A ce propos, sur Lab & Doc, dans la rubrique Méthodoc Laurence Bizien, documentaliste, nous cite de multiples jeux que les formateurs à l’Open Access peuvent utiliser :

  1. GopenDore,
  2. le jeu Super Open Resercher
  3. le jeu Fastoche HAL
  4. Le jeu Data supporting
  5. Card Game
  6. Licence to kill : sur la propriété intellectuelle
  7. To be in the norms : sur les normes bibliographiques
  8. Subpoena : sur le plagiat

Où peut-on trouver ces jeux ? Dans Zenodo pour la plupart, sur le site de l’ABDU « compétences informationnelles, espace de mutualisation de matériaux pédagogiques ». Cet espace s’adresse aux formateurs de l’Enseignement Supérieur. Ils peuvent échanger leur pratique et leurs expériences

Enfin, s’il fallait en retenir un, ce serait Libérez la science : un jeu Fair-play« * réalisé par Marie Latour et Caroline Boiteux (SCD Guyane) et dont une équipe du CIRAD s’est inspirée.

*Il est sous licence creative common CC BY (partager, adapter)

Comme le dit Laurence Bizien HAL’ors on joue ?

Mise à jour du 16/12/2019

Auteur texte et mise en ligne : Eliane CAILLOU

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

I footnotes